16 mois mois après la perquisition à la FDSEA en Mayenne : une menace de plus plane sur le N° 1 du syndicat agricole

En Mayenne, on aime bien les premières! C'est très souvent valorisant. Sauf que là, c'est un peu différent. Alors que Philippe Jéhan a finalement consenti à se rendre à la convocation de la Police Judiciaire à Angers, leglob-journal revient sur cette perquisition menée au siège de la FDSEA à Laval après le dépôt d'une plainte contre X avec constitution de partie civile de la Fédération française des Industriels Charcutiers Traiteurs. Presqu'une révolution, cet "perquise" comme on dit dans le milieu de la Police, car le syndicat professionnel agricole qui se croyait jusque-là pratiquement intouchable est bel et bien dans le collimateur de la Justice. Surtout que son Président qui crie à l'acharnement judiciaire vient aussi d'être entendu par le SRPJ à Angers mais cette fois sur d'autres faits plus récents.

Par Thomas H.

C'est sûr, l'information ne fait pas les gros titres de l'hebdo qui vient d'être lancée par la FDSEA. Mais à force comme on dit de tirer sur la corde, il fall...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal