A Fernand Puech, l’argent public engage un jour et se désengage le lendemain!

A Laval, un collège peut-être rayé d'un trait de plume ! Le seul collège public du centre-ville pourrait fermer ses portes à la rentrée 2017 ; si c'est le cas il laissera toute latitude au collège privé L'immaculé conception situé à moins de 500 mètres de récupérer des élèves. Les 300 collégiens véritables « variables d'ajustement économique » devront aller dans un autre établissement. Mais au delà, avec l'annonce déjà bien antérieure de ne pas construire une maison de retraite à Sainte-Suzanne, obligeant, là aussi, les occupants à aller voir ailleurs, c'est bien un style de management, celui du nouveau président succédant à Jean Arthuis qui est remarquable.

Par Thomas H.

« Nous allons réfléchir à une nouvelle sectorisation pour les collèges » déclarait le président du Consei...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici