A Laval, « composer et fusionner » : challenge de la gauche pour le second tour

A Laval, le premier tour condamne la liste de gauche de Florian Bercault à réussir la fusion avec l’autre liste de gauche, celle d’Isabelle Eymon. A elles deux, Demain Laval Ensemble et Laval Écologique et Solidaire comptabilisent 51,39 des voix. Les deux listes ont jusqu’à Mardi soir pour se mettre d’accord et déposer une nouvelle équipe sur le papier. Didier Pillon (Laval Passionnément) fait au final 40,82 %, un score pratiquement identique à celui qu’avait réalisé François Zocchetto au premier tour en 2014 avec Ensemble réveillons Laval. Quant au Rassemblement National, il perd quatre points par rapport à 2014, et tombe à 6 %.

Une fusion et une alternance au bout?

Par Thomas H.

Au soir d’une longue journée, avec une abstention beaucoup trop forte sur fond de Covid-19, s'est dessinée une « drôle » d’impression. Quand j’écris ces lignes, il me vient le sentiment que nul n’est satisfait pleinement des résultats issus des urnes et de la volonté populaire d’une partie de l’électorat. Reculs pour les uns et obligations de résultats pour les autres, mais pas vraiment d'exultation au bout de cette étrange campagne, au soir du premier tour.

En premier lieu le Rassemblement National et sa tête de liste Jean-Michel Cadenas qui avait joué ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici