Progression très nette à Laval en Mayenne du port du masque de la débrouille

Finalement, le masque s'impose dans cette épidémie qui n'en finit pas de défrayer la chronique. un port du masque qui au début était voué aux gémonies, et dont on nous disait qu'il ne servait à rien. Cet outil de prévention aura connu en France une destinée incertaine.

Haut les masques!

par Thomas H.

Méprisé au plus haut niveau, voilà qu'on impose le port de cet instrument préventif de façon obligatoire. Un revirement qui n'arrive pourtant pas masquer une certaine impéritie. Souvenons-nous du "je ne sais pas porter un masque" de la porte-paroles de notre gouvernement qui tentait de justifier la pénurie.

La situation en Mayenne a été jugée et qualifiée par les autorités qui ont placé le département en rouge au vu des chiffres et des seuils qu'ils dépassent. Officiellement les autorités écrivent : "Santé Publique France annonce que le département passe en situation de vulnérabilité élevée au regard des indicateurs de suivi épidémiologique."

"En conséquence ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal