A Laval, plus de femmes sur les plaques dans les rues

PARITÉ - Des propositions de dénomination pour quatre lieux sur Laval et les environs. Soumises au vote du conseil municipal le 16 avril 2018. Des choix arrêtés par la municipalité lavalloise qui font la part belle aux hommes et pas aux femmes. Voilà qui est de nature à alimenter les remarques sur les réseaux sociaux. Car la symbolique inhérente à la dénomination de rue et de lieux publics, et ce que cela dit, est encore forte, même au XXIè siècle.

Par Thomas H.

Quatre noms de personnalités mayenaises, des hommes et pas de femme. Une fâcheuse coïncidence. Une non-présence de femme qui n’a pas été sans remarque sur twitter.

Ainsi la photographe lavalloise Isabelle Beaudouin, conseillère municipale d’opposition à Laval a interpellé dans un tweet François Zocchetto le maire de ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici