Un hôpital qui donne congés à sa maternité – par Pascal Grandet

Une maternité qui ferme, même temporairement, même quelques semaines et si c'était un bien mauvais présage? Sans faire de diagnostic prématuré, c'est un bien funeste mais réel indicateur de santé pour le Centre Hospitalier du Nord Mayenne (CHNM) qui accueille le service de natalité. C'est ce que nous dit le Président de l'association Audace 53 qui signe cet article dans les colonnes de votre journal en ligne leglob-journal.

Par Pascal Grandet*

Chloé avait rendez-vous pour une consultation à la maternité de l’hôpital de Mayenne le 24 décembre. Son deuxième bébé doit arriver fin janvier, sans doute même un peu avant. Tout s’est bien passé. On ne lui a rien dit d’inquiétant, et surtout pas, qu’elle devrait sans doute faire naître son bébé ailleurs qu’à Mayenne s’il était trop ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici