A Rennes en congrès, la CFDT veut «transformer le réel»…

A 45 minutes de Laval, le congrès national de la CFDT bat son plein. Pour l'occasion chaque congressiste a reçu son paquetage. Un grand sac à dos, en tissu, marqué simplement «49ème»... 49ème rue ? Non, 49ème congrès. Rennes accueille donc jusqu'au 8 juin, la grande messe obligée du syndicat «réformiste», «le premier du secteur privé et pour la première fois en 122 ans ». La CFDT n'a pas cessé d'ailleurs de le répéter devant les 1750 délégués présents, avec «presque autant de femmes que d'hommes». Le n°1 Laurent Berger a fait le bilan de l'année 2017 qui a vu l'émergence, selon un intervenant à la tribune d'«un jeune Président autoritariste». Analyse. 

Par Thomas H.

 

 Les salles de restauration et Le Liberté ou cogitent les délégués - © leglob-journal

...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici