A « tribord » avec un « homme neuf »

«L'UMP a besoin de se doter d'une nouvelle boussole si elle veut que la France vire à tribord». Le navire lancé à pleine vitesse mais qui doit vite changer de cap par nécessité, cette métaphore est filée notamment par le député UMP du Sud Mayenne Guillaume Chevrollier. C'est l'un « des sept (...) jeunes députés de moins de 40 ans» qui sont entrés pour la première fois à l'Assemblée nationale en 2012. Des "quadra" de droite qui soutiennent la candidature de Bruno Le Maire à la présidence de leur parti. Pas celle de Nicolas Sarkozy.

Par Thomas H.

Il faut une boussole qui ne s'affole pas, c'est le choix de Guillaume Chevrollier qui se revendique comme « gaulliste social » et qui a dans une tribune signé avec d'autres députés UMP dotés d'autres sensibilités («Alain Chrétien, libéral, Damien Abad, centriste et humaniste, Julien Aubert, gaulliste souverainiste») un manifeste en faveur du ticket Bruno Le Maire dont ils estiment qu'il doit prendre la tête de leur parti.

«Nous ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici