« Affaire romaine » : Silence, ça tourne ! au conseil municipal de Laval

Pouvait-on s’attendre à autre chose que du non-dit ? Au lendemain d’un important conseil municipal où un rapport sur la gestion de la ville de Laval jugée « préoccupante » par la Chambre régionale des comptes des Pays de la Loire a été longuement évoquée, rien ou presque en revanche sur « l’affaire romaine » qui vise François Zocchetto, trois ans après les faits.

Retour sur un non-dit de circonstance

Par Thomas H.

« Un silence qui fait mal aux oreilles... ». C’est la phrase très courte de commentaire d’un journaliste du quotidien local, en réponse à un tweet du Glob-journal qui estimait un peu ironiquement que « le conseil municipal battait son plein ». L'assemblée des élus a échangé longuement sur le rapport de la Chambre régional des comptes des Pays de la Loire – les deux parties ont d'ailleurs campé sur les positions - mais aucune allusion n’a été faite à "l'affaire romaine" avant d’aborder les « dossiers » ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal