« Air Force Un »

Un avion présidentiel très luxueux

«L’avion (présidentiel) est équipé pour plaire à un nouveau riche russe ou à un émir du pétrole : bureau avec salon, chambre à coucher, salle de bains ou clinique « pour tous les cas imaginables ».

Plus soixante fauteuils inclinables de classe business pour la suite – au lieu des 324 sièges habituels.

L’appareil portera bientôt les couleurs de la République française : cet A330 luxueux sera, à partir d’octobre, l’avion officiel du président Nicolas Sarkozy. Embarrassant pour le chef de l’Etat : le premier vol d’essai de ce long courrier doit avoir lieu courant juillet, pile au moment où il a décidé de faire des économies et demandé aux ministres de se serrer la ceinture, et alors qu’une série de scandales et d’affaires font plonger sa popularité à des niveaux records.»
«Tenir son rang?»
«Pour être juste, il faut dire que l’avion présidentiel a été commandé il y a trois ans. Sarkozy voulait un appareil semblable à l’Air Force One de Barack Obama. L’A330 ne sera pas tout à fait aussi luxueux que le Boeing 747 du président des Etats-Unis, mais il suffira pour que Nicolas Sarkozy puisse enfin tenir son rang au sein de la jet-set internationale des dirigeants.

Jusqu’à présent, le chef de l’Etat se rendait à l’étranger avec deux moyen-co...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici