L’ensemble des forces est à droite, toutes!

“Monopoly”, en français monopole, mais aussi en référence au célèbre jeu. Avec la vague qui a déferlé au soir du second tour et la perte de la ville de Laval par la gauche, c'est-à-dire l'abandon involontaire de l'une des seules bannières de gauche en Mayenne, les conséquences pour la communauté d'agglomération de Laval ne sont pas neutres. Ni pour le département!

Par Thomas H.

C'est à une véritable “razzia” à laquelle on a assisté dans le département. Pratiquement du monocolore, du bleu, hormis pour ces quelques vilains petits canards qui ne se sont pas "rangés" aux consignes du “changement” annoncé, comme la ville de Mayenne poids lourd à gauche au nord du département ou bien L'huisserie, une commune située dans la première couronne lavalloise.

Une “razzia” à droite avec des mai...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici