Agriculteurs priés de bien se tenir?

Est-ce la hache de guerre qu'a déterrée le Préfet de la Mayenne ? Les mesures prises par ses services, en prévision d’une manifestation agricole récente à Laval le laissent penser. Le Préfet de la Mayenne dans un communiqué, a fait ses comptes. Philippe Vignes a chiffré les préjudices que les agriculteurs en colère ont causé ces dernières années lors de différentes manifestations, à 100 000 euros. Une démarche qui apparait nouvelle et courageuse.

Par Thomas H.

«Des dégâts importants [sur] des biens de l’État et du domaine public», le Préfet énumère les dates où ils ont été commis : le 23 novembre 2012, les 16 janvier et 9 et 10 juillet 2013, comme s'il souhaitait se justifier.

En 2009 aussi, dans la nuit, alors qu’un millier d’agriculteurs en colère avaient intercepté plusieurs camion...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici