Agriculteurs priés de bien se tenir?

Est-ce la hache de guerre qu'a déterrée le Préfet de la Mayenne ? Les mesures prises par ses services, en prévision d’une manifestation agricole récente à Laval le laissent penser. Le Préfet de la Mayenne dans un communiqué, a fait ses comptes. Philippe Vignes a chiffré les préjudices que les agriculteurs en colère ont causé ces dernières années lors de différentes manifestations, à 100 000 euros. Une démarche qui apparait nouvelle et courageuse.

Par Thomas H.

«Des dégâts importants [sur] des biens de l’État et du domaine public», le Préfet énumère les dates où ils ont été commis : le 23 novembre 2012, les 16 janvier et 9 et 10 juillet 2013, comme s'il souhaitait se justifier.

En 2009 aussi, dans la nuit, alors qu’un millier d’agriculteurs en colère avaient intercepté plusieurs camion...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici