Agro-élémentaire !

vacherient.jpg

Agro-alimentaire. Le secteur économique dispose d’un ministre délégué rattaché à celui de l’Agriculture. C'est le lavallois Guillaume Garot qui s'y colle et comme on dit, il a du « pain sur la planche ». L’épisode de la viande de cheval remplaçant le bœuf dans des plats préparés a été la « partie émergée de cet iceberg monumental qui pèse sur les consommateurs », et sur les politiques. Avec en filigrane l’épineuse question de l’emploi induit, de l’emploi chantage. Sauf que les pratiques agricoles et alimentaires doivent évoluer. C’est impératif!

Par Thomas H.

Aller! Sans être alarmiste, il va falloir apprendre à informer correctement les consommateurs. Car souvent ce qu'on mange fait frémir! Pour éviter que les «forbans de l’alimentation» (selon les termes de Périco Legasse journ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici