Laval : l’image non retouchée du maire sortant

Comment peut-on influer sur la globalité de son image? Et comment percevoir derrière la carapace la réalité de l’homme ou de la femme politique qui se met en lumière? Prenons par exemple le socialiste Jean-Christophe Boyer, candidat à sa propre succession à la maire de Laval qui a «Laval au cœur» et qui vient de rendre public son programme tiré à 30 000 exemplaires sur papier glacé. Comment est ressenti de part et d'autre l'exercice du pouvoir? Et comment le maire de Laval est-il réellement perçu au delà de la communication? - Analyse.
Par Thomas H.
Sourire le plus possible - Il est « souvent crispé » par le poids de ses fonctions qui obligent un calendrier serré. «Concentré » disent au contraire ses aficionados. Avant qu’il ne prenne officiellement la parole en public ou dans un débat, on voit bien que manifestement il contient ses propos, qu’il les retient même, tout à ceux qu’il a décidé de mettre en avant. Il est fort de ce point de vue. Le sourire gomme une certaine réalité.
Son ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici