LavaL met en pratique son palindrome

Après avoir basculer de droite à gauche en 2008, Laval bascule donc de gauche à droite. Et c'est un « nouvel objet politique » qui prend les manettes de la ville, plus en adéquation avec ce que réclament dans le fond les électeurs. François Zocchetto arrive en tête dans 25 bureaux sur les 32 de la ville. Déjà bien visible au plan national le sénateur renoue donc avec la politique locale.

Par Thomas H.

Pour sa campagne, celui qui va devenir le nouveau locataire de l’Hôtel de ville de Laval s’était adjoint un conseiller de poids. En stratégie et en image. Un conseiller avec « une  formation de chef d'orchestre » dit son CV en ligne, autant dire que Olivier Ubéda connaissait la musique. Et ça été plutôt fructueux.

De 1993 à 2002 il a fait de ses centres de gravité les cabinets ministériels. Ceux de François Léotard, de Jean-Pierre Soisson, et enfin de Jean-Pierre Raffarin. Il s'est ensuite occuper des relations publiques de l’UMP, puis est devenu directeur adjoint en charge de la communication du parti.

Depuis 2010, Olivier Ubéda est à présent Président de Ubéda & Partners, une agence de « conseils en Stratégie, Image et Influence », pour « accompagner les décideurs d'aujourd'hui, préparer les responsables de demain » lit-on sur le net. Comme François Zocchetto?

...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici