Vite, le non-cumul!

Non-cumul des mandats. Accélérer la réforme ? En Mayenne aussi le cumul se distingue par l’état de la rémunération qui découle de l’accumulation des mandats électifs. Une concentration de pouvoirs préjudiciable. Ce que l’on peut appeler une « surabondance » de tâches administrativo-politiques, certes largement déléguées par les intéressés mais qui finissent peut-être par les placer, notamment les « grands » élus , et quoiqu’ils en disent en « déphasage » avec la réalité. Une concentration bien préjudiciable, en tout cas, à la démocratie.

Par Thomas H.

ans accumulation, il y a le mot cumul. Certes ce n’est pas un gros mot, mais il est devenu au fil du temps de plus en plus connoté. Cumuler, c’est selon la définition du Littré « dans le langage général, avoir simultanément la jouissance de plusieurs emplois, de plusieurs traitements. Cumuler plusieurs places. » Et c’est bien là que le bas blesse.

Parce que la Démocratie suppose le partage, il faut avoir dans l’idée quand on fait de la politique de lâcher et de compter avec d’autres qui peuvent prétendre alors se faire élire. Facile à dire pas facile à faire !

La Liberté guidant le Peuple de Delacroix

En Mayenne, Yannick Favennec est un « député du monde rural » comme il se plait à se définir ; il roule en mini-co...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici