«Au Chili, le printemps est chaud» – Par Rémy Simon

Rémy Simon nous câble ces images du Chili où il est retourné en ce mois de novembre 2018. Ce Chili qu'il aime et qu’il a longuement dépeint sur leglob-journal à l’occasion des dernières élections présidentielles qui se sont déroulées dans ce pays. Le Chili qui a connu la violence en héritage de la dictature militaire née du coup d'État du 11 septembre 1973. Cette fois, ce sont des manifestations qui se sont déroulées à Valparaiso qui ont retenues toute son attention. Celle d'un citoyen du monde, curieux et engagé. Reportage instantané.

Par Rémy Simon

Point de populistes aux gilets jaunes au Chili. Mais cette photo à Valparaiso qui illustre la mobilisation des indigènes Mapuches. Une manifestation qui a lieu dans tout le pays depuis une semaine et demi. Les femmes sont en tête avec leurs tenues traditionnelles et surtout leurs tambours. Les hommes ont des bâtons. Leur colère impose le respect. La manif' indigène a eu lieu le 21 novembre.

Pourquoi? Parce que le jeudi 15 novembre, dans le sud du pays, des policiers ont poursuivi des délinquants. Ils ont croisé sur une route de campagne un Mapuche sur son tracteur. Ils l'ont abattu. Ils ont fini par avouer qu'ils avaient effacé leurs propres vidéos de contrôle.

 

Devant le tollé, le ministre de droite de l'I...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici