Au lendemain des Grandes Marées, les candidats bleu marine font de gros remous, mais pas de vague en Mayenne

Le Front national arrive en tête dans 4 cantons face à des binômes pourtant estampillés « Majorité départementale » appellation en principe considéré en Mayenne comme rassurante. Dans cette quasi élection de portée nationale et de mi-mandat pour le pouvoir en place, le FN engrange plus de voix que lors des dernières municipales et vire donc en position de ballottage dans 4 cantons. C'est le cas par exemple dans celui de Meslay-du-Maine où le pourtant "très en vue" Norbert Bouvet – il fut le Président de l'Assemblée départementale des Maires en Mayenne - au coté de Julie Jean, devra retourner aux charbons sur le terrain face aux candidats FN.

Il faut dire que le parti de Marine Le Pen s'était donné les moyens. Il suffisait de relever les documents électoraux dans sa boite aux lettres ces derniers jours et de faire une comparaison pour remarquer "les petits journaux" de plusieurs pages qui expliquaient avec plein de graphiques et de couleurs la « politique » national du Front national omettant de parler réellement de celle qui pourrait être mise en œuvre dans le cadre de cette élection départementale.

Bon. Pour Bruno de la Morinière, le président départemental du FN en Mayenne ce « crescendo » est le signe qu'il se passe quelque chose. Certes. Et que si ses candidats ont été « d...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici