Au Medef, le boss «moderne » est «Macron-compatible »

Succédant à Pierre Gattaz, Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef nouvellement élu, était venu à Changé, il n’y a pas si longtemps. Et dans le département, au tout début, quand il était jeune manager, et qu'il avait souhaité y installer une entreprise. La Mayenne, il adore.

Par Thomas H.

Vu de l'extérieur du Medef, on supposait bien qu'il allait un jour ou l'autre monter d'une marche. Décrit comme un libéral en économie, il est aussi « au top » sur les nouvelles technologies, ce qui ne gâte rien. Geoffroy Roux de Bézieux, à la tête à présent du fonds d'investissement Notus Technologies est un homme d'affaires de 56 ans, doté d'une image de patron libéral. Samuel Tual qui l'a soutenu dans son accession dit de celui qui est devenu «un ami» qu' «il est jeune, moderne et mé...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici