Avec le Douanier Rousseau, l’ailleurs n’est pas si lointain et le bonheur rarement ailleurs !

#Arts & #Actu n°5 - Avec la loi sur la surveillance votée par les députés, c'est sans doute plus de restrictions dans les mois et les années à venir. A moins que le Conseil constitutionnel ne retoque la dite loi au non de “l'atteinte” à la conformité de la Constitution française qui dans au moins un des ses articles autorise «la libre communication des pensées, et des opinions». Et donc la liberté d'expression.

Le monde bouge. Faut que ça bouge, quoi! mais finalement pour aller où? Et comment lutter contre l'immobilisme? Liberté de navigation, facilité de pensée, organisation de la pensée intérieure. Possible encore? Sans doute en se passant des NTIC comme le fit par nécessité Henri Julien Félix Rousseau, qui voyagea bien sûr sans internet, qui explora des contrées lointaines sans wi...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici