Bipartisme

C’est ainsi, il serait plus tentant de réduire l’offre politique à un choix binaire, à une offre se résumant à 2 possibilités. Dans le rendu médiatique notamment de la campagne électorale, il est souvent négligé de relater la présence du multipartisme. Sans doute plus facile pour le traitement journalistique de la campagne. Il serait donc préférable de laisser la place, toute la place aux partis dominants, aux poids lourds de la politique quitte a réduire à la portion congrue les autres candidatures.

Par Thomas H.

'est simple, il suffit de voir comment la candidate des verts se démène pour avoir une émission sur « la première chaine du service publique ». Pour pouvoir obtenir de donner Des paroles et des actes. La campagne serait jouée et tout se jouerait entre les 2 candidats f...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici