Ces chiffres, sacro-saints, qui nous gouvernent – par Henri Marteau

EUROPE - Deux chiffres sont devenus incantatoires : 3 % et 60 %. Répétés sans cesse en politique, on finirait par penser qu’ils ont une justification. C'est en tout cas le sentiment de notre contributeur Henri Marteau qui s'est fait une spécialité sur leglob-journal de nous parler régulièrement d'Europe. Henri Marteau s’intéresse à ces deux critères ; comme celui des 3%, c'est vrai, constamment invoqué. Des chiffres qui finissent par ne plus rien dire de concret. Bienvenue dans le monde de Théoéconomie, [Théo, préfixe en grec ancien signifiant Dieu, NDLR] et de la communication politique.

Par Henri Marteau

ais d'abord d'où viennent-ils ? L'origine du plafonnement des déficits publics à 3% du PIB et de la dette publique à 60% du PIB dans les traités européens est pour le moin...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici