CFDT 53 : pourquoi «nous ne serons pas dans la rue le 1er mai»

SYNDICAT - Partout dans le monde, ce mardi 1er mai 2018, «travailleurs, salariés, retraités et privés d’emploi vont s’exprimer et se mobiliser pour faire entendre leurs revendications, leurs exigences pour le progrès social, pour vivre dignement.» écrivent, en Mayenne, dans un communiqué les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires. «Un 1er mai revendicatif, et combatif contre la remise en cause des acquis sociaux, pour le progrès social, la paix, la solidarité internationale», selon les quatre syndicats qui appellent à défiler à Laval... mais pas la CFDT, décidément réformiste qui nous fait parvenir cette Tribune.

Par Mélanie Allain*

Par l’intermédiaire du glob-journal, la CFDT a appris que 4 organisations syndicales (CGT, FO, FSU et Solidaires) invitent les travailleu...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici