Choisir le bon cheval

«Nous nous sommes tirés une balle dans le pied.» Voilà une remarque bien lucide pour le très rigoureux et fin politique Jean Arthuis qui a habitué son monde à ce qu’il parle sans qu’il n’y ait de possibilité qu’il soit remis en cause.

Or il parle ainsi du bouclier fiscal et notamment de la politique mise en place par celui qu’il a choisi de soutenir aux dernières élections avec le résultat qu’on connaît.

Le Président du Département de la Mayenne fait son autocritique sur Mediapart et dresse un « diagnostic sévère » écrit le journal d’Edwy Plenel de la politique économique de Nicolas Sarkozy. Le président (Alliance centriste) de la commission des finances du Sénat dans un entretien en vidéo avec Mediapart s'inquiète d'une « explosion des déficits publics », qui va encore être aggravée...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici