Claire Garrot : C’est «vraiment poreux entre la Chambre et la FDSEA»

Des élections à la Chambre d'agriculture de la Mayenne à la mi-janvier. Pour désigner les agriculteurs qui vont siéger en session plénière et dans les différentes commissions qui composent le "parlement" des agriculteurs en Mayenne ; la Chambre d'agriculture sortante avait été élue en février 2013. Simplement et pour mesurer son poids, ce chiffre éloquent. Pour cette année de fin de mandature, la Chambre a reçu, rien qu'en 2018, au titre du Conseil départemental de la Mayenne une subvention de 423 450 €. Mais au fait comment travaille cette instance qui met sur pied les grandes orientations de la politique agricole dans le département ? Réponses avec Claire Garrot, élue sortante pour la Confédération paysanne, syndicat agricole minoritaire en Mayenne.
Grand entretien avec Claire Garrot

...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici