Claire Garrot : C’est «vraiment poreux entre la Chambre et la FDSEA»

Des élections à la Chambre d'agriculture de la Mayenne à la mi-janvier. Pour désigner les agriculteurs qui vont siéger en session plénière et dans les différentes commissions qui composent le "parlement" des agriculteurs en Mayenne ; la Chambre d'agriculture sortante avait été élue en février 2013. Simplement et pour mesurer son poids, ce chiffre éloquent. Pour cette année de fin de mandature, la Chambre a reçu, rien qu'en 2018, au titre du Conseil départemental de la Mayenne une subvention de 423 450 €. Mais au fait comment travaille cette instance qui met sur pied les grandes orientations de la politique agricole dans le département ? Réponses avec Claire Garrot, élue sortante pour la Confédération paysanne, syndicat agricole minoritaire en Mayenne.
Grand entretien avec Claire Garrot

...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici