Collège Fernand Puech à Laval, la nouvelle polémique

Où l'on reparle du collège Fernand Puech, le seul établissement public situé en centre-ville à Laval, et annoncé comme étant appelé à fermer. Le collège refait surface sans que les données de ce dossier ne soient franchement transparentes. C'est un conseiller municipal d'opposition (PCF) qui crée la polémique en révélant des extraits d'une note de plusieurs pages marquée «Projet» en provenance de la SNCF. Des notes qui mettent effectivement en avant la possibilité de reloger le comité d'établissement de la SNCF dans le gymnase du collège Fernand Puech. Aurélien Guillot à l'origine de la découverte du "pot aux roses" s'exprime dans leglob-journal et s'interroge.

Par Aurélien Guillot

Le 29 avril 2016, Olivier Richefou, le président du conseil départemental de la Mayenne annonçait sa décision de fermer le collège Fernand Puech. Très vite, une forte mobilisation contre cette décision s’est développée. Une pétition en ligne a, en moins d’une semaine, recueillie près de 2000 signatures (elle a fédéré 4791 signataires aujourd’hui).

La mobilisation ne fut pas que virtuelle : le 3 mai, à l’occasion du conseil d’administration du collège, près de 300 personnes étaient rassemblées devant le collège : des enseignants et personnels du collège bien sûr, mais aussi des anciens élè...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici