Collège Fernand Puech : vous avez dit comité de pilotage ?

Comment évolue le dossier du collège Fernand Puech ? Fin juin 2016, le président du Conseil départemental suspendait sa décision de fermer à Laval le collège pour la rentrée 2017. Cette suspension, telle une épée de Damoclès, doit permettre selon ses termes « une large concertation avec les instances concernées par l’établissement  ». C’est ce qu’on appelle « un comité de pilotage ». Qu’en est-il réellement ? Comment s’est passé l’été avec cette décision qui a ébranlé et surpris Laval et l’agglomération lavalloise ? Leglob-journal fait le point sur ce dossier. 

Par Marc-Henri Pamiseux*

 

Quel est notre véritable pouvoir d'action dans ce comité de pilotage ? Quels en sont véritablement les objectifs ? Le conseil départemental de la Mayenne l’a créé et l’a déjà réuni deux fois.Cette instance regroupe les membres du conseil d'administration du collège ; six représentants des parents d'élèves pour les écoles primaires concernées et autant pour le collège ; les maires des communes d'Argentré et de la Chapelle-Anthenaise ; mais aussi le Dasen, le Directeur académique des services de l'Éducation nationale et des représentants de la collectivité départementale.

Le tout présidé par Michel Hervé, retraité d'un poste de principal d’un collège public de Château-Gontier e...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici