« Comme aux States », la droite aura Les Républicains pour remplacer l’UMP!

On aurait du s'en douter. Lors d'un de ses derniers meeting retransmis en live sur les chaines d'infos continue, un meeting pour la course à la présidence de l'UMP, il n'avait que ce mot à la bouche. République. Et de fait il pourrait être à la tête, le 30 mai, de Les Républicains. Si tout va bien, car ce n'est pas encore gagner !

Par leglob-journal

Nicolas Sarkozy est donc le N°1 d'un nouveau parti en devenir. Au fait comment dira-t-on ? Le président des Républicains? Le président de Les Républicains ? Comment sera-t-il possible de parler de l'Ex-UMP ? En tous cas, exit justement l'UMP, et donc le nom de ce parti politique qui avait été, on s'en souvient une vraie passoire financière, obligé de faire appel à la générosité de ses adhérents.

Fini l'UMP dont le nom est associé à des affaires judiciaires, des dossiers sur lesquels la Justice enquête et qui pourraient déboucher sur des conclusions délicates.

De fait Les Républicains escamoteraient l'UMP. Et de fait le nouveau n...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici