Comment le collectif, bien avant le scrutin, agit sur la campagne des Municipales

Politique - A Laval, on a pu observer un maire sortant, candidat à sa propre succession qui infléchit un projet sous la pression d’une association qui pense différemment ; des marcheurs pas assez nombreux pour constituer une liste qui se constituent en collectif ; un groupe de la société dite civile qui réfléchit collectivement pour l'avenir d'un parti politique mis à mal, en vue des Municipales ; sans parler de la crise majeure des Gilets Jaunes... Le collectif revient en force. Les hommes et les femmes politiques ne peuvent plus, que ce soit au niveau international, national ou local, décider seul et imposer, même avec de la concertation affichée.

Le collectif impose de plus en plus

Par Thomas H.

Paradoxalement dans une société du plus en plus individualiste, ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici