Comptes de Lactalis : le tribunal de commerce pourra saisir directement l’entreprise

Des entreprises qui nous ont montré qu'elles étaient récalcitrantes comme Lactalis ou bien Bigard sont prévenues : dans le cadre de l’examen du projet de loi agriculture et alimentation, l’Assemblée nationale a donné son feu vert, le 24 mai 2018, à des sanctions plus efficaces pour les groupes agroalimentaires en matière de non publication des comptes. Ce durcissement de la loi est une des conséquences de la crise sans précédent qu’a traversé le groupe mayennais d'Emmanuel Besnier avec le lait contaminé à la salmonelle.

Par Thomas H.

 

« Demain, s’il n’y a pas la publication des comptes à l’heure dite, le président du tribunal de commerce pourra grâce à son injonction [demander] de le faire sous astreinte  », de 2 % du chiffre d’affaires journalier, s'est félicité Stéphane T...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici