Confinement Covid-19 et réflexions sur une ville morte – par Nicolas Chomel

Quand Didier Pillon et ses colistiers en campagne pour les élections municipales annonçaient « avec François Zocchetto, nous avons réveillé Laval, maintenant nous allons la transformer...», je me suis dit que, soit ils considéraient les Lavallois comme des endormis profonds, soit l’équipe sortante était composée de piètres réanimateurs.

Par Nicolas Chomel

Aujourd’hui, avec l’épidémie de Coronavirus et, traversant (pour un motif légal) les rues de la ville déserte, comme endormie donc, je m’interroge : est-ce que Laval...

La suite est réservée aux abonné-es

Déjà abonné-e ?  Se connecter

Pas encore abonné-e, faites-le ci-dessous ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Nouveau et plus simple, payez par prélèvement SEPA - Paiement sécurisé

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Paiement mensuel. Renouvelé tacitement chaque mois.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement annuel, renouvelable tacitement chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement de soutien - Asso et institutions
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal -
Paiement renouvelable tacitement chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 

Sur tous les écrans, ordinateurs, tablettes et smartphones : lisez leglob-journal.fr



Contactez-nous : ici