Conflits familiaux, la médiation comme remède pour l’institution de justice

Pour trouver un terrain d’entente, les deux parents doivent être présents, ce qui constitue déjà une avancé en terme de règlement du divorce et de contentieux familiaux. Avec du retard, une convention sur la médiation a été signée à Laval, officialisant les actes entre ce qu’il est convenu d’appeler les partenaires du contentieux des affaires familiales, l'Ordre des avocats de la Mayenne, le TGI et les médiateurs. «Organiser des rencontres avec un médiateur au tribunal bien en aval de l'audience, c’est le but de ces médiations qui sont gratuites.»

Par leglob-journal

La médiation institutionnalisée en Mayenne. « Il s’agit de désengorger les tribunaux, en trouvant des solutions alternatives », explique le Président du Tribunal de grande instance Philippe Mury (au centre de la photo) ...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici