Couverture en téléphonie mobile en Mayenne : vers du vrai mieux ?

Alors que Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires devait inaugurer [Devait, car il a en fait renoncé, NDLR] à Sainte-Suzanne-et-Chammes fin juillet un pylône multi-opérateurs de téléphonie mobile, du type de celui déjà installé à Bazougers, et qui permet à toute la commune d’accéder à Internet sur mobile, l’accès aux moyens de communication mobile demeure bien un sujet de préoccupation pour nombre d’habitants en zone rurale. Il est en effet devenu réellement discriminant de ne pouvoir utiliser les outils numériques mobiles en campagne.

Par Michel Renault

Depuis moins de dix ans (le premier mobile connecté à Internet date en effet de 2008) l’usage de la téléphonie en mobilité à été bouleversée, ce qui a eu pour conséquence de faire naitre des besoins nouveaux en terme d’infrastructures télécoms. Il faut désormais que le haut débit mobile soit accessible pour pouvoir naviguer convenablement et accéder aux réseaux sociaux, à la messagerie, et aux vidéos.

Or, il faut bien constater que les infrastructures des zones rurales, autrement dit les tuyaux qui amènent les services [On parlait, au tout début, d'«Autoroutes de l'Information», NDLR], n’ont pas suivi l’évolution des besoins. Les habitants des territoires ruraux, comme la Mayenne, ont pu se sentir...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici