« Culture de la transparence »

Le Parlement européen

Des députés européens ont prôné un encadrement plus strict des lobbyistes qui interviennent à Bruxelles. Il a été demandé leur enregistrement obligatoire sur un registre qui soit commun à toutes les institutions européennes. Il était temps!

Par Thomas H.

u Parlement européen les députés de la commission des Affaires constitutionnelles ont approuvé à une vaste majorité il y a quelques mois un texte d’un rapporteur finlandais préconisant cet enregistrement obligatoire qui va permettre de laisser des traces et une transparence financière. Car des milliers de lobbyistes aux intérêts divergeant gravitent autour des pôles de décision européens. Comme le Parlement, la Commission, ou bien le Conseil européen. Autant d’organes décisionnels prépondérants qui ont un impact sur la vie quotidie...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici