Demain la Grève, et 74 ans plus tôt : le Programme du CNR

HISTOIRE - Toujours actuel le Programme du Conseil National de la Résistance (CNR) et plus encore plus à la veille du 22 mars 2018, la journée de protestation qui souhaite défendre la notion de service public. Intitulé «Les Jours Heureux», c'est un texte fondateur de la société française. Élaboré dans la clandestinité, le Programme a été adopté à l’unanimité par le CNR, le 15 mars 1944. (*) Composé des représentants des mouvements, des partis politiques et des syndicats engagés dans la Résistance, le CNR s’est réuni pour la première fois, le 27 mai 1943 à Paris, à l'initiative de Jean Moulin. Revenir en détail sur les mesures qu'il préconisait, c'est un peu rendre hommage à la résistance sous toutes ses formes.

Par Henri Marteau

Le Programme du CNR comportait deux parties. D'abord un plan d'actions immédiates appelant à intensifier la lutte pour se débarrasser de l'envahisseur et des collaborateurs. Et puis des mesures à appliquer dès la libération du territoire français.

Véritable projet de société, le Programme prônait la participation des citoyens à la conduite de la nation, leur émancipation sur les forces de l’argent et les mesures destinées à instaurer dès la Libération, un ordre social plus juste.

Voici les principales mesures. Elles restent d'une édifi...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici