Dématérialiser les services publics « au détriment de ceux qui vivent en milieu rural »

Une illustration de la situation kafkaïenne liée aux impôts

Une grève nationale le 14 mars 2019 et une déclinaison en Mayenne au Centre des Impôts de Laval suivi "par un tiers des agents" selon les syndicats. Et derrière ce "mouvement", une préoccupation bien plus vaste. La "désertification du service public" et sa sauvegarde. Des services publics qui s'éloignent de plus en plus du milieu rural, véritable laissé pour compte d'une "politique qui ne dit pas son nom". Une représentante de FO et un syndicaliste de la CFDT répondent à nos questions.

Réponses croisées sur leglob-journal

Leglob-journal : Vous êtes ici pour défendre bien au delà du périmètre immédiat les fonctionnaires de la Finance publique, c’est ça ?

Wilfrid Lemaréchal : Oui, on ne défend même plus le bout de gras, comme on dit, des fonctionnaires mais toute la société, car c’est le service public qui disparaît. En Mayenne il s’agit d’un département très rural ...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Contactez-nous : ici