Dérives sécuritaires

Va-t-on vers un fichage généralisé ? Sommes-nous en train de passer du principe de la présomption d'innocence à la logique du « tous suspects » interrogent les défenseurs des Droits de l'Homme. Nos dirigeants ont décrété, écrivent-ils, une autre version tout autant inacceptable du fichier « EDVIGE » qui avait été fortement contesté, avec la mise en place de deux nouveaux fichiers dont un concernent « des personnes dont l'activité… indique qu'elles peuvent porter atteinte à la sécurité publique ».
Un million de fichés
On y trouve toujours les opinions philosophiques, politiques ou religieuses et l'appartenance syndicale, mais aussi l’origine « géographique ». De plus le fichage est possible pour les enfants dès 13 ans. Administrations, police, services sociaux, collectivités territoriales...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici