Pour l’alternance : des forces, des convictions et de l’eau sous les ponts…

Sur-exposition médiatique : est-ce bien raisonnable?

La frustration crée le désir! Toute défaite politique suscite ou détruit l'envie de continuer. Après la défaite de la gauche à Laval, c'est donc l'oubli qui semble s'imposer pour ceux qui avaient créé en 2008 la surprise de l'alternance à gauche. Les feux des projecteurs se sont lentement détournés des «perdants» et principalement maintenant la lumière se concentre sur les « vainqueurs » que l'on doit apprendre à connaître et/ou à (re)découvrir collectivement. Mais certains disent «pour éclairer quoi?» Quant à la Gauche «laminée», elle devra se reconstruire!»

Une alternance politique

Par leglob-journal

Dans le camp des « perdants » se trouvent Jean-Christophe Boyer, mais aussi Guillaume Garot et presque toute l'équipe sortante qui a été pratiquemen...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici