Déserts médicaux : « refondons le contrat que les médecins ont avec la Nation »

Persévérance et ténacité. Le député socialiste de la Mayenne Guillaume Garot récidive. Rien de délictuel, l'ancien maire de Laval ne souhaite que du bien à ses concitoyens. L'élu vient de mettre sur la table de l'Assemblée Nationale une nouvelle Proposition de loi pour lutter contre les déserts médicaux. Avec cette fois une montée en puissance dans les préconisations pour qu'il n'y ait plus de poches vides de médecins en France. Pas gagné.

Régulation, contrôle et plafonnement

Par Thomas H.

Avec ces trois mots, régulation, contrôle et plafonnement, la proposition de loi monte d'un cran dans la gradation des mesures qui sont avancées. Il y a urgence dit le député devant les journalistes en conférence de presse à Laval ; d'ailleurs le texte de loi explique en préambule : "...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici