Destins croisés de femmes… Osons le féminisme ? – Par Marrie de Laval

Un symbole de la séparation des sexes

Parce que les temps ne leurs sont toujours pas plus favorables, mais parce que désormais elles osent, dire « non » ou se lancer malgré tout, les femmes sont à l’initiative ou à la manœuvre de bien des projets. La rédaction du Glob-journal se fait l’écho de leurs ambitions, leurs parcours, leurs enthousiasmes. A travers la création de l’association la table des dames, le parcours atypique de la sommelière indépendante Gaëlle Bichon ou le collectif "Collages_féministes_Laval", se dessine une nouvelle façon de revendiquer d’être « soi », dans un corps de femme.

Femmes des années 2020

Par Marrie de Laval

Ses parents dirigent un restaurant routier, à Prinquiau, au pied du Sillon de Bretagne, près de Savenay et Pontchâteau, au nord-ouest de Nantes. Alors quand Gaëlle Bi...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici