Discrimination négative aux effets négatifs

 

Sortira, sortira pas? Rendra, rendra pas ? En tout cas, ça rififi sec au sein de l’UMP après le discours grand sécuritaire du chef de l’État français si l’on en croit les propos des députés mayennais.

Par leglob-journal

Élu dans le Nord du département, Yannick Favennec, un proche de Jean-François Copé, serait en réflexion sur son appartenance politique. Selon sa propre expression, le patron du parti du Président de la République en Mayenne se trouve « aujourd’hui sur le pas de la porte de l’UMP. Je réfléchis sur mon envie de rester dans cette famille, ou pas. Je déciderai si je rends ma carte à la rentrée."

En tout cas, cela a le mérite de la clarté venant du Président de l’UMP mayennaise qui fustige l’attitude de ceux qui se comportent « comme des godillots ». Cette position de quasi rupture en dit long sur l’état de la démobilisation des propres troupes de l’UMP.

«Les» propositions [De Nicolas Sarkozy, NDLR] me mettent très mal à l’aise car elles heurtent ma se...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal