« Donner voix aux affligés et affliger les importants »

Comment va notre Presse ? Mal. C'est le premier mot qui vient à l'esprit. «Les chiens de garde de la démocratie» sont affaiblis. Le monde de la presse est mis à mal et le peuple des journalistes souffre aussi, silencieusement.

Par Thomas H.

Et ce ne sont pas uniquement les récents regroupements financiers qui en sont la cause. Certes les fusions-absorptions des titres de presse qui sont versés dans de grands groupes tentaculaires détenus par des milliardaires, permettent à ces nouveaux propriétaires - véritables magnats -, de devenir annonceurs dans leurs propres titres de presse.

Pourtant, ils ne connaissent pas grand chose du journalisme, n'ont-ils jamais rédiger un article? Ce qu'ils amènent ce sont les ressources, les stratégies, les restructurations. Et pour eux, c'est pr...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici