Du clivage gauche-droite sur des questions de gros sous à Laval-Agglo

 

Pour dire oui à la construction d’une nouvelle usine de traitement des eaux, toutes les mains se sont levées à Laval-Agglo, le lundi 12 février 2018. Elle coûtera «30 millions d’euros, sans les taxes», remplacera l'ancienne usine de Pritz et devrait voir le jour d’ici 2024 sur Changé pour « sécuriser l’eau potable des 90 000 habitants de l’agglomération de Laval ». Mais ce qui a occupé les élus de droite, du centre, et les autres, ce sont les rapports de com-missions évoqués d’entrée de jeu par la minorité de gauche qui a soulevé des questions de gros sous. Verbatim.

Par Thomas H.

Claude Gourvil (EELV) est monté au créneau le premier. Il a rapproché les «136 000 euros accordés au Golf de Changé avec les 400 euros donnés à Solidarité Paysan ». Une association d’aide aux agriculteurs en détresse « qui fait, selon Olivier Richefou, du bon travail» ; mais « ce n’est pas à Laval-Agglo de porter ce genre d’association, mais au Conseil départemental, ce que nous faisons» a-t-il ajouté.

« Vous faites un rapprochement audacieux » a lancé François Zocchetto en direction de Claude Gourvil. Puis Marcel Blanchet, un des vice-présidents a expliqué que « 45 exploitations ont été accompagnées en 2017 ; et Solidarité paysan avait demandé cette somme de 400 euros, ce qui...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici