Ecole en Mayenne : il y a aussi un tableau noir

 

Cette école est «marquée». Ici dans ce village où une forte contestation contre la fermeture d'une classe décrétée par la Carte scolaire fut enregistrée en 2010, l’école est malheureusement associée au suicide de sa directrice survenu en 2011. Une terrible et irrémédiable décision qui restera inscrite au passif de l’Institution scolaire, qu'on veuille ou non l'admettre.

Par Thomas H.
Un village situé à un peu plus de 3 kilomètres de la petite ville d’Ernée. Relativement éloigné de la ville préfecture, comme bien d’autres en Mayenne, là les élèves connaissent les contrecoups de la situation de précarité dans laquelle se trouvent leurs «référents parentaux». Occupés à tenter de gérer leurs propres existences, les parents en oublient celles de leurs enfants.
 

Le village ne dispose plus des interventions de maitres spécialisés de l’Éducation nationale qui peuvent venir en aide à des élèves en situation de fort décrochage scolaire et soulager les enseignants. Le post...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal