Ecole : une reprise en mode déconfinement qui masque la réalité, selon la FSU

crayons mines

« Les moyens du bord ». En Mayenne, la FSU et le SNU-Ipp, syndicats majoritaires dans les écoles du premier degré ont montré une colère froide et résignée au cours d’un point presse en visioconférence où les représentants des enseignants présents ont dressé le tableau plutôt gris de la reprise de l’école en mode déconfinement.

En souhaitant que le tableau gris passe au vert...

Pr Thomas H.

« 25 à 30 % des élèves seront à l’école ce jeudi 14 mai en Mayenne » annonce le Snu-Ipp qui regrette « la charge de travail trop lourde et angoissante pour les directeurs-rices ». En cause l’angoisse aussi des parents qui, sur la base du volontariat, n'ont pas voulu confier leurs enfants à l’école qui n’a donc plus, un temps, un caractère obligatoire, comme c’était ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici