Edito – « La loi ne fait plus les hommes, mais quelques hommes font la loi* »

EDITORIAL - Ce n’est pas faute d’avoir mis en garde... Quand leglob-journal tirait la sonnette d’alarme, dans ses éditoriaux, il paraissait bien seul à se trouver à contre courant. Aujourd’hui, après des réformes qui ont généré pendant des mois de très fortes crispations, la remise à plat, aux lourdes conséquences, du système de retraite, il s’est agi de rouvrir la boite où le pays avait sagement rangé la question de l'immigration. Et de remettre incidemment de l'huile sur le feu sur l'islamophobie. Va-t-on se diriger vers l'ère du soupçon, dans une "société de vigilance" où le moindre "signal faible" devra être amené à être dénoncé?

La laïcité comme instrument d'agression

Par Thomas H.

Après Nicolas Sarkozy et Manuel Valls, voilà le tour d'Emmanuel Macron. Était-il nécess...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici