Élevages industriels : mépris du vivant et de la santé humaine – Par Fanche Rubion

"Le covid 19 est une macabre conséquence de la folie dominatrice humaine, tournée vers le délire obsessionnel du profit financier" comme nous le laissait percevoir Fanche Rubion dans le premier volet de sa réflexion sur les causes de la pandémie du Covid-19. Dans ce deuxième article, l'autrice estime que "les élevages industriels hors-sol ne manifestent rien d'autre que cette double folie"...

Halte aux systèmes de concentration animal

Par Fanche Rubion

Les épidémies dans les élevages industriels font des ravages. Certaines maladies comme la grippe aviaire ou la grippe porcine, peuvent se transmettre à l'humain, mais ce n'est pas le cas de toutes. La plupart des virus de la grippe aviaire ne sont pas pathogènes pour l’homme. En revanche, certains sont zoonotiques, ce qui signifie qu’ils peuvent infecter l’homme et provoquer une maladie selon l'OMS. Quant à la grippe porcine "La plupart des virus ne sont pas pathogènes pour l’homme. Toutefois, certains pays ont signalé des cas d’infection humaine par ces virus" toujours selon l'organisation mondiale de la Santé > ici

La sélection génétique est en cause dans le développement de ces maladies. Au niveau mondial, cinq races d'animaux dominent l'élevage, des races soigneusement sélectionnées pour leur productivité, qu'il s'agisse de production de viande, de lait ou d'oeufs. Mais la recherche de rentabilité a éliminé la diversité, et en même temps la résistance aux maladies. La survie de ces animaux et le rendement sont rendus possibles à grand renfort d'antibiotiques, pour le plus grand profit des laboratoires pharmaceutiques. 

Nous sommes "bien loin du profil des races d’animaux autochtones, présentes depuis des siècles en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou en Europe et plus aptes à...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte