«En France, on a tendance à mettre ceinture et bretelles, une simplification est nécessaire!»

Les satues des hommes à bretelles et/ou à ceintures cités plus haut et de gauche à droite.

Petite phrase de la sénatrice de la Mayenne qui s'engage! Élisabeth Doineau est montée récemment au créneau au Sénat lors de la séance de questions orales, à propos du «certificat de non-contre-indication à la pratique sportive ». Un sujet qui mérite publicité d'ailleurs son service de presse a tout de suite relayé l'info. Élisabeth Doineau la Sénatrice UDI de la Mayenne, au Palais du Luxembourg succède au très influant «Roi Jean», l'ancien président de l'ancien Conseil général de la Mayenne, Jean Arthuis qui à 70 ans – en âge donc de revendiquer une retraite bien méritée – s'en est plutôt allé se faire élire à Bruxelles comme député européen.

Par Thomas H.

Élisabeth Doineau se lève dans l’hémicycle là où Jean Arthuis a œuvré sans relâche pendant 31 ans. Peut-être, a-t-elle une pensée émue pour celui qui lui a permis d'être là, d'être "choisie" par des "grands électeurs" qui lui ont fait "confiance" parce que promue par le sortant.

Élisabeth Doineau prend la parole devant...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal