En l’espace de 15 ans, la sécurité routière en Mayenne est devenue plus répressive

La prévention des accidents sur les routes en Mayenne a toujours été un marqueur de l'action préfectorale. On compte les morts sur les routes du département et on pose des panneaux dans les points centraux sur les routes pour « sensibiliser ». Les automobilistes qui croisent du regard les panneaux qui annoncent « déjà X morts sur les routes de la Mayenne  » sont-ils pour autant plus prudents au volant ?
L'action préfectorale en matière de sécurité routière a toujours cherché à prévenir, d'abord dans un premier temps en sensibilisant puis actuellement, en passant la vitesse supérieure, en jouant la répression.

Par leglob-journal

La répression plutôt que le traitement à la base? Ce sont les interventions des gendarmes et policiers sur les routes avec des interpellations d'automobilistes pour contrôler leur alcoolémie par exemple ou bien leur vitesse. Avec des renforcements lors des grands flux liés d'automobilistes liés à des week-end prolongés. Une décision en général guidée ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici