En Mayenne, il ne doit pas y avoir d’entrave à la liberté de la Presse

manifchambreagri30052016_-1.jpg

Une petite centaine de paysans attachés à la pluralité. Ceux de la Confédération paysanne et de la Coordination rurale. Ils se sont retrouvés devant la Maison des agriculteurs ce lundi 30 mai 2016. Ils ont souhaité dire pacifiquement que la Chambre d'agriculture de la Mayenne qui est «un organisme financé à 65% par des fonds publics» et donc «la maison de tous les agriculteurs» ne devait pas faire de «discrimination» ; qu'elle ne devait pas privilégier Agri 53, le tout neuf hebdo de la FSDSEA-JA qu'elle a par ailleurs subventionné, plutôt que L'avenir agricole, qui existe lui depuis plusieurs années sur la Mayenne. Ces quelques photos pour en saisir toute la portée

Par leglob-journal

«Des relations croisées»
Quand la photo dit tout ou presque. Ici le slogan placardé sur la Maison des agriculteurs à Laval qui abrite la Chambre d’agriculture de la Mayenne et qui a selon les manifestants «franchi la ligne blanche»; c'est plutôt explicite.

Ce rapprochement «n'est pas acceptable» selon...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal